Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

PAR | AVNER PONCE

5 CHOSES QUE VOUS IGNOREZ SUR …

LAMBORGHINI

© Lamborghini

1

Avant de créer des voitures de sport légendaires, le fondateur de la marque, Ferruccio Lamborghini, ingénieur et mécanicien de formation, a lancé en 1948 à Cento, à 30 kilomètres de Modène, une marque de tracteurs agricoles, Lamborghini Trattori. Le premier logo est d’ailleurs un triangle contenant les lettres F.L.C., pour « Ferruccio Lamborghini Cento ». Rachetée par le groupe Same en 1973, la marque existe encore aujourd’hui avec des modèles tels que Spark, Nitro ou Strike. Comptez un peu plus de 110 000 euros pour le premier modèle. C’est moins cher qu’une voiture.  

2

Un simple coup d’œil à l’emblème de la marque suffit pour comprendre que Lamborghini appréciait les taureaux (c’était également son signe du zodiaque), mais c’est surtout de corrida qu’il était amoureux. Le taureau de son blason est un Miura, du nom de l’élevage andalou de Don Eduardo Miura. D’ailleurs, l’un des premiers modèles de la marque a été rebaptisé ainsi et ce n’était que le premier d’une longue liste. Jarama, Murciélago, Diablo, Urraco, Jalpa, Estoque ou encore Gallardo sont tous des noms ayant un rapport avec la corrida, qu’il s’agisse de noms d’espèces de taureaux, de régions tauromachiques ou de noms d’animaux. 

3

Lamborghini a donné à la police italienne une Gallardo en 2009 pour le transport d’organes. Depuis, la Polizia a reçu une Huracán pour remplacer l’ancien modèle et elle aussi équipée d’un compartiment réfrigéré pour ce type de mission, mais qui sert le plus souvent à patrouiller sur les autoroutes de la Péninsule.  En France, la Gendarmerie pouvait compter sur de puissantes Alpines, mais avouez qu’une Lamborghini aux couleurs de la police transalpine,  c’est quelque chose. Certains jeux vidéo de course Electronic Arts de la saga Need for Speed ont d’ailleurs repris le concept, mais avec une voiture aux couleurs de la police américaine, noir et blanc. 

4

C’est Enzo Ferrari qui a donné à Lamborghini l’ambition de fabriquer des automobiles. Insatisfait du comportement de l’embrayage de l’une de ses Ferrari, une 250 GT, le créateur de la marque au taureau s’était plaint au Commendatore qui lui a sèchement répondu que le problème ne venait pas de l’embrayage mais du conducteur et qu’il devrait continuer de produire des tracteurs et laisser les voitures à ceux qui savent les fabriquer.  Après l’avoir pris au mot, Lamborghini a prouvé que l’on pouvait passer de la fabrication de véhicules agricoles à celle de voitures sportives.  Et quelles voitures ! 

5

Lors de la présentation de la toute première voiture imaginée par Lamborghini, la 350 GT au Salon de Turin en 1963, le modèle présenté ne possédait pas de moteur. Le créateur de la marque n’était en effet pas satisfait du propulseur développé par ses ingénieurs. La légende veut qu’il ait rempli le compartiment moteur de briques pour que la hauteur de caisse de la voiture soit la même qu’avec le moteur. 

PAR | AVNER PONCE