Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

PAR | AVNER PONCE

Destins Croisés

Décidément, l’Hôtel Meurice continue d’innover et de surprendre sa clientèle mais aussi cette fois, le monde de la gastronomie avec une première pour un restaurant de palace parisien. Ses prestigieuses cuisines recevront en effet pour quelques jours le Chef Daniel Humm, dont le restaurant new-yorkais, Eleven Madison Park est récemment devenu le tout premier établissement triplement étoilé à proposer une carte entièrement végétale.

© Ye Fan

On peut être situé en plein cœur du Paris historique, à quelques encablures seulement de la Place Vendôme, des Tuileries et du Louvre et pourtant, être au firmament de la modernité. Le Meurice, qui séduit ses clients les plus chanceux avec certaines des plus belles suites de la Capitale vient à nouveau de franchir un cap dans la nouveauté en proposant au Chef Daniel Humm de prendre les commandes de ses cuisines pour quatre dîners exceptionnels, du 30 janvier au 2 février. C’est le restaurant d’Alain Ducasse qui recevra le Chef d’origine helvétique, tous deux partageant en effet la même philosophie de la cuisine, basée sur le respect des produits et des saisons et surtout, une mise à l’honneur du végétal dans sa globalité. 

Plus qu’une simple manière de penser la cuisine, Daniel Humm est même allé jusqu’à bâtir une carte exclusivement végétale pour son restaurant de New York, conservant les trois étoiles Michelin acquises il y a onze ans. Véritable mentor du Chef new-yorkais, Alain Ducasse a lui été un précurseur de cette « nouvelle » cuisine avec un premier menu entièrement végétal présenté dans son restaurant de l’Hôtel de Paris à Monte-Carlo en 1987. C’est d’ailleurs ce côté visionnaire que souligne le Chef Humm quand il évoque son aîné, Alain Ducasse expliquant, de son côté, que « pour faire cette haute cuisine complètement végétale, il faut être un peu inconscient et surtout très courageux. » Tous deux revendiquent également une inspiration commune avec le Chef nippon Toshio Tanahashi, grand maître de la cuisine shojin, apprise dans un monastère bouddhiste dans les environs de Kyoto, là où la nourriture de l’âme et celle du corps ne font qu’un. 

Pour prolonger l’expérience, après les quatre soirées du Chef Humm au Meurice, dont les dîners seront notamment servis sur la somptueuse Table du Chef, devant les cuisines, le Chef exécutif d’Alain Ducasse, Amaury Bouhours, fera lui le voyage inverse et ira réaliser un menu à quatre mains avec le Chef Humm, à New York. Cela se déroulera du 20 au 23 février mais pour ceux qui souhaitent découvrir cette superbe initiative culinaire à Paris, réservez votre place car l’expérience promet d’être unique et mémorable. 

Pour le menu unique, comptez 440 euros par personne hors boissons, et 880 euros avec un accord mets et vins. La Table du Chef peut également être privatisée, sans minimum de couverts, pour 10 000 euros. 

© Maki Manoukian

 PAR | AVNER PONCE

PAR | AVNER PONCE