Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

PAR | AVNER PONCE

Beautés Romaines

Avec une exposition de pièces de joaillerie d’exception dans sa boutique de la Place Vendôme, mais aussi celle autour de la collection de marbres de la Fondation Torlonia, visible au Louvre jusqu’en novembre, Bvlgari fait la part belle à la culture, au raffinement, à l’histoire,
mais surtout, à « sa » ville, Rome.  

Quel plus bel écrin que le plus beau musée du monde pour exposer le fruit de sa passion ? Et comment ne pas parler d’écrin lorsque l’on évoque Bvlgari, la célèbre marque romaine de joaillerie qui présente depuis le 26 juin, et jusqu’au 11 novembre prochain les plus belles pièces de la collection Torlonia, du nom d’une grande famille, elle aussi romaine. Comme beaucoup, cette famille a amassé au fil des ans de nombreuses marbres mais la collection des Torlonia est considérée comme la plus importante en matière de sculptures de la Grèce antique et de l’Empire romain. D’ailleurs, en visitant l’exposition, on découvre également que les deux sont intimement liés, les Grecs ayant en effet largement inspiré les Romains. 

En tout, la collection des Torlonia, aujourd’hui gérée par la Fondation éponyme compte plus de 100 statues que Bvlgari a contribué à restaurer et qui est pour la première fois présentée hors d’Italie, bien que sous les voutes du musée parisien, les statues et autres bustes sont toujours dans une ambiance très transalpine. En effet, l’aile Denon du Louvre est en partie composée des anciens appartements d’été d’Anne Autriche et pour la décoration, la mère de Louis XIV aimait elle aussi les belles choses et avait demandé à des artistes italiens de peindre ses plafonds avec les techniques développées de l’autre côté des Alpes et qui donnent aux fresques leur teinte si particulière avec une réelle imprégnation du pigment dans le matériau.

De son côté, le visiteur est tout entier plongé dans cet univers aristocratique romain, où les vases de marbre sont des vasques qui habillent des jardins entiers, où les statues de matrones rappellent celles de la Madone et où les satyres règnent en maîtres bucoliques des lieux. Les grands héros antiques sont là eux aussi, des empereurs romains à Hercule, le demi-dieu, dont les aventures ornent parfois les contours d’une pièce, sans oublier Ulysse, accroché sous un mouton pour échapper à la colère de Prométhée. 

Avec cette exposition, Bvlgari met à l’honneur l’amour du beau d’une riche famille romaine, mais dans les murs de sa boutique de la Place Vendôme, c’est à sa ville d’origine que la marque rend hommage avec ses propres créations. Appelée « Eternally Reborn », que l’on pourrait traduire par « éternellement re-née », cette exposition initiée dans la boutique historique de la Via dei Condotti dans la capitale italienne propose des pièces de joaillerie exceptionnelles représentant les différentes manières de décrire Rome : « Ville éternelle », « ville aux sept collines », etc. Ainsi, ce sont pas moins de huit créations Bvlgari comme autant de chapitres illustrant la riche histoire de la cité impériale qui sont proposées aux clients de la marque, avec notamment un bijou reprenant le dessin de la Piazza Navona, des Monete, réalisé avec des pièces de monnaie ou encore ce collier irréel de turquoise représentant la tête de Méduse. 

Bvlgari x Le Louvre
Chefs d’œuvre de la collection Torlonia
du 25 juin au 11 novembre 2014

Boutique Bvlgari
23-25, Place Vendôme 
75001 Paris
www.bulgari.com

PAR | AVNER PONCE